02 41 47 17 32 contact@stafe.fr

Allée du 9 novembre 1989, ZA de la Garde
49240 Avrillé

L’expérience utilisateur (UX) et le SEO (référencement naturel) sont considérés, vues comme des métiers différents. Pourtant, leur interconnexion est primordiale pour garantir le succès d’un projet de site web, web app ou autre. Effectivement, un projet qui offre une expérience optimale à des chances d’être apprécier des internautes et donc de se positionner favorablement dans les moteurs de recherche, par conséquent.

L’UX : un facteur de fidélisation et de conversion

L’UX se focalise sur la création d’une expérience utilisateur fluide, intuitive et agréable. Cela se traduit par un design clair et épuré, une navigation facile, un contenu pertinent et engageant, et une absence de frustration. Un site web avec une UX optimale encourage les visiteurs à rester plus longtemps, à explorer les différentes pages et à effectuer des actions, comme s’inscrire à une newsletter ou effectuer un achat.

L’UX est focalisée sur la création d’une expérience, d’un parcours utilisateur fluide, intuitif et agréable. Un design clair, épuré, une navigation facilité, un contenu pertinent et engageant et une levée des frustration traduise ce parcours. Une app web avec une UX optimale encourage les utilisateurs à rester plus longtemps, explorer les différentes pages, effectuer des actions ou interagir avec les fonctionnalités, comme effectuer un achat ou s’inscrire à une newsletter.

Le SEO : un levier pour attirer les visiteurs

Le SEO de son côté vise à optimiser la visibilité d’un site dans les moteurs de recherche. Ce qui implaique de travailler le conenu, la structure technique du site ou encore les liens externes et internes (maillage). Un site bien optimisé pour le SEO à plus susceptible d’être trouvé par des internautes lorsqu’ils recherche des informations ou produits en lien avec son activité.

UX et SEO : l’alliance parfaite

Quand UX et SEO sont liés, une synergie se créée et profite à la fois aux utilisateurs et aux moteurs de recherche. Les internautes jugent le site comme appréciable, facile à utiliser répondant à leurs besoins alors que les moteurs de recherche valorisent les sites qui offrent une expérience user optimale.

Voici quelques exemples concrets de l’impact de l’UX sur le SEO :

Améliorer l’UX pour booster le SEO

Il existe de nombreuses actions que vous pouvez mettre en place pour améliorer l’UX de votre site web et, par conséquent, son SEO :

Pour améliorer l’UX du votre site web, et donc de votre SEO, il y a quelques actions à mettre en place :

Conclusion

L’UX et le SEO ne sont pas deux disciplines opposées mais plutôt deux faces complémentaires d’une même stratégie web. C’est pourquoi on parle beaucoup aujourd’hui de SXO pour la contraction des deux acronymes. En prenant soin de l’expérience utilisateur (UX) vous améliorer la performance SEO. Donc sa rentabilité et sa pérennité.

Adieu l’entonnoir ! Google propose une nouvelle approche pour comprendre le parcours d’achat des consommateurs, dans son étude “Decoding Decisions” : le “Messy Middle”. Ce concept présente la complexité de la prise de décision et les principaux facteurs d’aide à la décision.

Qu’est ce que le “Messy Middle” ?

Le “Messy Middle” se situe entre la prise de conscience d’un besoin et l’acte d’achat.
C’est une phase où le consommateur explore, compare et évalue ses options. Cette phase est souvent chaotique et non linéaire, car le consommateur est submergé par l’abondance d’informations et de choix disponibles.

1 – Exposition

L'”exposition” désigne notre connaissance des marques et produits d’une catégorie.
Notre exposition et nos interactions avec les marques, créées via la pub, le bouche-à-oreille, etc., façonnent notre perception.

2 – Le Messy Middle : Exploration Evaluation

Le Messy Middle correspond à l’étape durant laquelle le consommateur compare et évalue les différentes possibilités qui lui sont offertes pour son achat.
L’étude de Google révèle 6 facteurs permettant d’évaluer votre offre favorablement.

3 – Expérience

L’expérience s’applique à toutes les étapes de la vie de vos clients, de la recherche à l’utilisation de vos produits et services, en passant par l’unboxing.
L’expérience aura un impact sur la perception de votre marque et jouera un rôle important dans votre capacité à fidéliser vos clients.

Les biais cognitifs d’aide à la prise de décision, ou comment améliorer son taux de conversion ?

L’étude “Decoding Decisions” de Google, basée sur 310 000 scénarios d’achat, analyse 6 biais cognitifs favorisant l’acte d’achat :

1 – Heuristique catégorielle : apporter de l’information sur le produit, ses caractéristiques, ses spécifications clés.

2 – Pouvoir de l’instant / Immédiateté : plus le délai d’attente est long, plus la frustration est forte et inversement.

3 – Preuve sociale : les recommandations et avis clients ont un fort pouvoir de persuasion.

4 – Biais de rareté : plus le stock ou la disponibilité d’un produit s’amenuisent, plus il devient désirable.

5 – Biais d’autorité : la parole d’un expert, d’un référent, d’une source d’autorité, d’un tiers de confiance favorise la crédibilité et la réassurance.

6 – Pouvoir de la gratuité : offrir un cadeau en complément du produit commandé peut avoir un fort impact sur la prise de décision.

Les différents tests menés dans de l’étude “Decoding Decision” ont démontré l’impact de la notoriété d’une marque dans la prise de décision d’achat.
L’étude présente également l’importance et le poids de 6 biais cognitifs dans l’amélioration potentielle du taux de conversion dans le “Messy Middle”.
⇒ 90% des consommateurs préfèrent les marques ayant activé les 6 biais cognitifs

L’étude apporte des clés de compréhension des comportements d’achat. Elle permet de mesurer, de pondérer, les facteurs qui influencent les consommateurs dans leur prise de décision.